jeudi 30 août 2007

Bjork, banshee Viking ?

Oui je sais, Bjork ce n'est pas tres irlandais, mais le Cafe n'est pas restrictif, et je me reserve le droit de vous barber, chez moi, des choses qui me tiennent ta coeur ;).

Le concert de la fee islandaise le 23 aout 2007 aux Arenes de Nimes restera dans les annales. Pour la nullite d'une premiere partie en complet decalage qui nous a surpris entre rire et consternation, pour la bouillante et fraternelle ambiance qui regnait dans une fosse et des travees archi combles, pour la prestation d'une bete de scene magique et envoutante, dechainee une fois passe le cap ou elle observait un peu timidement l'intensite des reactions d'un public pourtant tout acquis et pame*.

De l'Irlande a l'Islande, il n'y a pourtant qu'un flot. On dit que ce sont des moines irlandais en quete de lieu de quietude ou refugier leur isolement d'hermites qui ont decouvert l'ile, a la faveur d'une tempete et d'un egarement, aux alentours du 10eme siecle. Il n'a pas fallu longtemps a une troupe de Vikings assoiffes de terres nouvelles pour quitter leur Irlande d'adoption et les suivre une fois la nouvelle connue, les repoussant vers le Groenland, puis de meme jusqu'au nord du continent americain, dont la decouverte reviendrait donc a des... irlandais, avant meme que le premier drakar n'y accoste suivant leur route. Une theorie plausible et qui se confirme peu a peu grace aux recherches d'historiens specialistes de la Scandinavie medievale. L'auriez-vous cru?

Je vous conseille a ce sujet l'excellent A Brief History of the Vikings by Jonathan Clements (2005), la derniere etude sur les Vikings la plus documentee, la plus a jour et la plus fascinante concernant les trouvailles historiques sur le role des Vikings dans la construction de la Nation irlandaise et le role insoupconne des irlandais dans la decouverte des terres australes et du Nouveau Monde !

C'est cette Scandinavie medievale, l'Europe du Nord des temps a tort consideres comme obscurs, qu'evoquait le decor, tout en drapeaux, de licornes et d'ecussons (Volta Tour oblige), de la scene sur laquelle une Bjork accoutree comme une Banshee irlandaise lancait sa voix intrigante, tantot velour tantot cri dechirant, qui nous a tous, un par un, sublimes, telle une fee fantastique nous emportant dans son pays loin d'ici, a la faveur d'un venin delicat sirote avec delectation.

Images, maestro !



Entree du Wonderbrass band (les dames islandaises habillees comme des teletubbies) et Intro - Earth Intruders. Le son n'est pas top mais pour compenser vous pouvez m'entendre beugler ma joie :), celle de ma sister et de l'ami qui filmait. C'est pas Beau la vie?




Un cours extrait de Bachelorette.



Deux ou trois pas de danse sur Hunter.

Et enfin, quelque secondes d'une Ola interminable destinee a tromper l'attente, desormais celebre dans les milieux bjorkiens. Ola a laquelle j'ai moi-meme participe; c'est vous dire si c'etait bonenfant, et si nous etions envoutes....




Merci a SolitaryAngel54, mon Jardinier Goth prefere, pour ces images inoubliables :).


* de "pamer", desolee, j'ai pas d'accent.

2 commentaires:

Maeve a dit…

J'aime moins Bjork maintenant sans vraiment savoir expliquer pourquoi.

Pour les Vikings, il y a aussi l'exposition "Dublinia" à côté de l'église Christ Church à Dublin qui est intéressante, même si c'est un peu kitch.

Sandrine a dit…

Dublinia, super ! C'est vrai, c'est kitchissime, mais je la recommande toujours, parce que c'est ludique, vivant, finalement assez "entertaining", surtout pour des gens qui a priori ne sont pas trop musees mais aiment bien apprendre des choses et facilement.

Une grande expo se prepare ou a deja commence a Dublin pour presenter les nombreuses decouvertes lors des recentes fouilles - merci les travaux pour des routes, parkings souterrains et centres commerciaux....

A Waterford le Museum of Treasures a agrandi sa section Viking suite a la decouverte du plus grand village Viking jamais mis a jour hors de Scandinavie, le site Viking le mieux conserve d'Europe a l'heure actuelle. Je vous en dirait plus quand je l'aurai (re)visite, peut-etre ce weekend.

L'Irlande n'a pas fini de livrer ses secrets Vikings bien conserves dans la tourbe pendant des siecles !

Quand a Bjork... faut aimer :). Pas evident, c'est vrai.