dimanche 16 décembre 2007

Fairytale of New York, the ultimate Irish Christmas song

La "Christmas song" irlandaise par excellence c'est Fairytale of New York des Pogues: l'histoire d'un coup de foudre un soir de Noel a New York, une relation vacillante et une grosse deprime un Noel suivant, sur fond de diaspora irlandaise, d'ambitions decues mais d'espoir intact. Les noms d'oiseaux volent mais la passion subsiste. Les irlandais sont les italiens du Nord. Mis en chanson, c'est culte.




Pour vos soirees karaoke:

It was Christmas Eve babe
In the drunk tank
An old man said to me, won't see another one
And then he sang a song
The Rare Old Mountain Dew
I turned my face away
And dreamed about you

Got on a lucky one
Came in eighteen to one
I've got a feeling
This year's for me and you
So happy Christmas
I love you baby
I can see a better time
When all our dreams come true

They've got cars big as bars
They've got rivers of gold
But the wind goes right through you
It's no place for the old
When you first took my hand
On a cold Christmas Eve
You promised me
Broadway was waiting for me

You were handsome
You were pretty
Queen of New York City
When the band finished playing
They howled out for more
Sinatra was swinging,
All the drunks they were singing
We kissed on a corner
Then danced through the night

The boys of the NYPD choir
Were singing "Galway Bay"
And the bells were ringing out
For Christmas day

You're a bum
You're a punk
You're an old slut on junk
Lying there almost dead on a drip in that bed
You scumbag, you maggot
You cheap lousy faggot
Happy Christmas your arse
I pray God it's our last

I could have been someone
Well so could anyone
You took my dreams from me
When I first found you
I kept them with me babe
I put them with my own
Can't make it all alone
I've built my dreams around you


Le secret d'une oeuvre culte c'est son universalite. Le dernier paragraphe est la quintessence de la poesie de Shane McGowan, et c'est aussi le scenario classique avec lequel on debute ou termine une dispute, notamment entre gens de deux pays:
- Tu as vole mes reves lorsque je t'ai trouve
- Je les ai la avec moi, je les ai mis avec les miens, je n'y arriverai pas seul, j'ai construit mes reves autour des tiens.
Ou quand on demande pour la "n"ieme fois, avec un sens mesure du drame (latinite oblige), un peu de consideration pour le "sacrifice" qui a ete fait en quittant un pays civilise avec TGV et Secu, retraite et service public, voire des etudes et une carriere pour venir dans cette ile, qu'on ne veut pourtant jamais plus quitter coute que coute... et que vient en reponse, en cadeau de Noel un peu particulier, une offre d'emigration, plus pres de "la maison", sur le continent, pour un petit moment, en gage de compromis et pour continuer (ensemble) l'aventure.

La suite de ce blog pourait donc etre Fairytale of Bruxelles, sans remettre en cause ce qui a ete commence ici. Mais ca, c'est une autre histoire... :)

6 commentaires:

maeve a dit…

Ouhla Sandrine, tu m'inquiètes...


PS : tu es toujours interdit de cité sur mon blog ???

Sandrine a dit…

Salut Maeve, pourquoi je t'inquiete? Pour le blog? Pas de probleme: on prend les memes et on continue! L'Irish reste mon gage oblige d'authenticite.
Au contraire c'est interessant: on pourra comparer l'Irlande a la Belgique. Fil conducteur: la biere :). Et peut-etre la secession...

J'ai honte mais je n'ai plus eu une minute pour te rendre visite depuis que ton systeme m'a boude :(. Je rattrapperai mon retard pendant les vacances.

Sandrine a dit…

En fait je vois ou je me suis mal exprimee. Precision: "la suite de ce blog" en fait ca veut dire que pourrait exister un blog complementaire, qui prendrait le relai au quotidien, mais le Cafe reste et perdure sur la meme ligne, comme le lien avec l'Irlande, changement de perspective, c'est tout. Mea Culpa, j'espere que je t'ai rassuree :).

maeve a dit…

Ouf, j'ai cru que justement tu "lâchais" ton Irish!
Du coup j'ai moi-même eu un doute pour mon avenir franco-irish... même si pour l'instant c'est l'entente cordiale.
Bonne chance pour la Belgique, une fois !N'oublie pas de prendre l'accent...

Sandrine a dit…

Ah non alors je lache pas l'Irish !! Ne te fais pas de souci, ni pour moi ni pour toi, c'est du solide. Les atomes sont tres crochus.

Et je prends pas l'accent :), j'en ai deja un... bien prononce du Sud, si je melange les deux ca va faire trop bizarre. Enfin je te dirai ca dans quelque mois parce qu'il parait que je parle anglais avec un mix d'accent franco-irlandais donc tout est possible.

Maeve a dit…

J'ai appris que les paroles de cette chanson ont été réécrites... because les Pogues, un peu provo avec plein de gros mots, comme d'hab !
On m'a demandé la chanson à la maison... Heureusement que je l'avais :p!