mardi 13 mai 2008

Nuala O'Faolain, 1942 - 2008

Homages émouvants cette semaine à Nuala O'Faolain, journaliste, qui est partie vendredi 9 Mai des suites d'un cancer foudroyant. Surprise par la maladie en Mars, elle l'a affronté avec résignation, et courage, préparant son départ en accordant un dernier entretien exclusif à son amie de RTE Marian Finnucane.

Ses articles, romans et récits font le portrait d'une époque, de l'Irlande d'hier et d'ajourd'hui, des irlandais d'ici, et d'ailleurs. Ses récents succès (Are you somebody, The story of Chicago May) ont fait de la chroniqueuse une auteure incontournable de la scène littéraire irlandaise.

Marian Finnucane interview with Nuala O'Faolain, 12.04.2008 - RTE 1 Podcast

Transcript of interview (in The Irish Independent)

I don’t want more time. As soon as I heard I was going to die, the goodness went from life’


2 commentaires:

Eireann Yvon a dit…

Bonjour.
Une très grande dame que j'ai lu avant d'avoir un ordinateur et de faire des chroniques littéraires.
Je m'étais promis de relire son oeuvre, je le ferai, mais pas tout de suite!
J'avais beaucoup aimé sa vision du monde littéraire irlandais et ses différentes rencontres avec John McGahern (autre grand disparu) et Seamus Dean, autre autres.
Une phrase que j'aime : « Iris Murdoch a fait comprendre très clairement que le simple fait d'être née à Blessington Street ne voulait pas dire qu'elle fut irlandaise ».
Yvon

Maeve a dit…

Cela fait un moment que je ne venais plus sur ce blog car je pensais que tu n'y écrivais plus.
M'y voici et voilà que je tombe sur Nuala... Je viens justement de lui consacrer une note à l'occasion de la sortie en France au forma "poche" de "La Vie de Chicago May" ! Elle va me manquer. Son éditeur français va publier fin août un indédit, Best Love, Rosie. J'imagine que ce livre a déjà vu le jour en Irlande...