dimanche 20 janvier 2008

'Tis far from drama Pat Shortt was reared

‘Tis far from... est la phrase Irish à adopter pour marquer combien une chose est inhabituelle: "'tis far from chocolate mousse I was reared" - litéralement c'est bien loin de la mousse au chocolat que j'ai été élevé - vous dira un irlandais qui a grandi loin des subtilités des cuisines raffinées qu'affectionnent les enfants du Tigre Celtique, par exemple.

Pat Shortt, héros de « Garage », (apparemment sur quelques écrans français en ce moment si j’en crois Le Monde) est une star d’un genre un peu spécial lorsque considéré avec un regard français. Ici nous l’avons découvert avec surprise acteur subtil dans un rôle inhabituel, mais c’est à l’origine un comique à l’humour volontairement gras et outrancier. Fin observateur de son époque, ses caricatures irrévérencieuses touchent avant tout aux relents de bêtise et de médiocrité dont la modernité irlandaise a du mal à se défaire et qui contrastent avec la fierté affichée pour le progrès des us, coutumes et moeurs.

Humour gras donc, avec la vidéo suivante, qui met en chanson la fascination de l’Irlande qui se lève tôt, passe beaucoup de temps sur les routes en « commuting », travaille dur et toujours plus pour gagner... toujours plus mais toujours pareil car plus ça change... plus les taxes augmentent... pour le désormais mythique Breakfast Roll. Un breakfast roll s’achète dans les stations services ou les commerces de proximité : dans une demi-baguette ou « roll » (nouvelle mode typiquement Tigre Celtique comme les Cappuccinos, Cafe Latte et autre Mocha qu’on achète et qu’on boit on-the-go sur le chemin du bureau) on place, aux choix, les éléments de base d’un Full Irish : saucisses, « Rashers » (bacon), boudin blanc, boudin noir, champignons, tomates, oeuf au plat, ketchup. Le tout est soigneusement entortillé dans du papier aluminium pour rester bien chaud jusqu’à ce qu’un représentant de commerce ou un ouvrier affamé en fasse l’heureuse acquisition. C’est un petit-déjeuner affectionné par ceux qui font nos routes, placent les câbles d’alimentation en eau ou en électricité, bâtissent et réparent nos habitations ; ils ont froid l’hiver et chaud l’été, ce sont des travailleurs de force qui méritent bien de se réconforter avec ce qui les remplit bien alors : Respect !
Pour la chanson, à vous de voir. Elle est restée six semaines numéro un des classements irlandais en 2006, et meilleur vente de l’année devant Shakira, car les Irlandais adorent l’humour et l’autodérision sans concession.



See also: Jumbo Breakfast Roll.

Autre palette, une série de caricatures de la vie irlandaise en duo avec Jon Kenny sous le nom « D’umbelievables », littéralement « les incroyables », qui désigne plus les caractères et comportements dépeints dans des sketches décapants. Grands succès des années 90, les personnages les plus emblématiques sont ces deux policiers d’un petit village des environs de Limerick, qui animent l’émission « Crimebusters », un programme ayant existé à la télé irlandaise en d’autres temps pas si lointains, où de gentils gardai donnaient des leçons de civisme et lançaient des appels à témoins façon rubrique des chiens égarés. Dans la vidéo suivante, alerte accent local !!





« D’unbelievables », qui ont placé Pat Shortt au rang de phénomène de société, rappellent nos Inconnus, qui s’étaient donné une même mission. Au premier visionnage de cette vidéo, un sketche m’est évidemment venu à l’esprit : La Police, que je ne peux m’empêcher de mettre ici parce que je suis fan, et pour nos amis irlandais curieux, qui aimeront peut-être comme l’Irish lui-même a aimé.



Mad stuff all together lads !

3 commentaires:

pnativ14 a dit…

L’incompétence du gouvernement
En découvrant l’immobilisme de la préfecture de CAEN sur l’affaire de pollution de la ZNIEFF de Cabourg, nous ne pouvons que constater l’impuissance et le j’menfoutisme des gens qui gouvernent ce pays.
La communauté de commune a pour obligation de trouver un terrain pour les gens du voyage (grand passage). Mais voila, en Normandie, certains maires ne veulent pas êtres ennuyés avec ces gens la et on les embourbes dans une zone naturelle remarquable ZNIEFF (type1et2), zone inondable et sur un terrain ou poussent bien évidement des plantes plus que protégées (Nivéoles). Quatrième année que la préfecture et la communauté de commune prennent cet endroit pour une décharge à ciel ouvert http://cabourgeais.ifrance.com/
C’est du provisoire, on cherche un autre endroit, etc etc. ils vont même jusqu'à nous baratiné en disant (nous avions plusieurs terrains mais ils ne conviennent pas car ils ne sont pas accessibles et n’on pas d’arrivée d’eau). Le gouvernement prend les Français pour quoi ???
Celui la en ZNIEFF n’avait pas d’arrivée d’eau, ça a coûté la peau des fesses, mais vous l’avez amenée. Il n’était pas accessible, ça a aussi coûté la peau des fesses, mais vous l’avez rendu accessible.
Le ministère de l’environnement est complètement absent dans cette région, on déverse dans la rivière des centaines de litres de fioul, huile de vidange, javel, toilettes chimiques etc. Les poubelles, la ferraille et tous ce que l’on peut y jeter. La préfecture nous ment, elle ose dire qu’en 2007 il y avait des toilettes ! C’est lamentable. La communauté de commune ment autant en disant que les gens du voyage ne sont la que 2 mois, alors qu’ils sont la plus de 6 mois ! C’est pitoyable.
En fin de saison je retrouve les animaux sauvages avec du pus dans les yeux, ou tout simplement crevés à la surface de l’eau. La préfecture ne déplace personne pour constater non, elle préfère étouffer cette affaire qui pue.
Alors quand j’entend parler de grenelle, de développement durable, que le gouvernement à fait de l’environnement une priorité et que je vois cela http://nativelle.over-blog.com/
Croyez bien que je « pleure de rire » en regardant tous ces ministres avec leur grand sourire sortant de l’Élisée, ils me font vraiment penser à ceux des guignols sur canal à la différence que ceux des guignols paraissent plus crédibles.
Nativelle P Cabourg

maeve a dit…

Salut Sandrine,
Perso je n'ai pas encore eu le temps d'aller voir le film "garage". Il est bien sorti dans les salles Gaumont, MK2 ou UGC.
Pour ce qui est de l'Irlande qui se lève trop, à vrai dire, je ne l'ai pas vue (c'était plutôt l'Irlande qui se lève tard, commence à bosser à 9h30-10 et termine à 17h30; tout ça à 3km de la maison. Je sais que je ne suis pas tombée sur le bon exemple ! :p)

Sandrine a dit…

Salut Maeve,

c'est tres courant ce que tu decris en fait, on commence a bosser entre 8h30 et 10h, on finit entre 16h30 et 18h, avec une heure de pause maxi a midi, voire 30mn. Disons que ce sont les horaires de bureaux, pour ceux qui bossent dans le commerce c'est un peu plus iregulier, et souvent moins stable. Quand on habite tout pres de chez soi, c'est la belle vie.

Par contre ceux qui ont un trajet a faire passent facilement une heure ou plus sur les routes, ce qui vu la taille du pays et les distances entre villages et villes est assez impressionant - ceux-la se levent tot.

Les plus gros bosseurs a l'heure actuelle, sont dans le batiment: 10h par jour, 6 jours par semaines. Ouvriers, plombiers, electriciens, ils travaillent plus et... ce sont les seuls a gagner plus ! Revenus moyen: 3000 euros !!

Mais ca change, la crise est la, le secteur degraisse sans menagement, l'immigration baisse. L'age d'or est passse, on est bel et bien en train d'achever le Tigre Celtique.

Mais je suis sure que le brakfast roll a encore de beaux jours devant lui!