dimanche 28 janvier 2007

Meurtriers en service commande

Irlande : meurtriers au service de sa Majesté
Les forces spéciales britanniques auraient couvert pendant des années les agissements, meurtres, attentats, trafics de drogues et extorsions de fonds perpétrés par certains de ses informateurs, membres de la Force des volontaires d'Ulster (UVF), protestante et loyaliste. D'après le Sunday Business Post, les policiers qui enquêtaient sur ces collusions étaient systématiquement menacés, et plusieurs de leurs collègues, impliqués dans le meurtre de 18 personnes, travailleraient toujours dans la police nord-irlandaise. Paradoxalement, note le Belfast Telegraph, l'un d'entre eux a aussi sauvé la vie du père de l'une des victimes en convainquant les autres membres de l'UVF de ne pas le tuer. Raymond McCord est en effet à l'origine du rapport de la médiatrice de la police nord-irlandaise qui révèle le scandale. Aujourd'hui, il ne veut pas en rester là : selon l'Irish Examiner, il entend réclamer une commission d'enquête internationale. Le problème, relève le Guardian, c'est que si les indépendantistes irlandais dénoncent depuis des années ces collusions, les forces spéciales nient, et ont effacé toutes les preuves.
Le Monde, Check-List Newsletter, 25/01/07

3 commentaires:

Maeve a dit…

Salut !

Cela me fait grimper au rideau!! J'en parlais aussi la semaine dernière. Ca on n'en parle pas en France à la TV - pour ne pas trop embarrasser le 1er Ministre britannique ??. Il faut aller chercher les infos sur le web ou des journaux comme Le Monde ou Le Monde diplo.

Tiens par contre, info importante : lundi à 23h10 Arte diffuse un documentaire sur les problèmes en Irlande du Nord depuis le Bloody Sunday. Donc branchez vos magnétoscopes code 4391252 !!

Sandrine a dit…

Merci pour l'info !

On donne aux gens ce qui les interesse et pas forcement ce qui est interessant, c'est-a-dire les vrais infos qui peuvent eclairer la sante de notre societe, l'avenir du monde dont depend celui de notre propre pays qui ne se suffit pas a lui-meme.
Les grands medias sont tous maintenant entre les mains de grands groupes "de presse", combinant de facon interessante finance et armement (Dassault), et les notions de gauche et droite, objectif et subjectif, se diluent puisque des medias de tous bords se cotoient en Bourse et adaptent leur contenus au oublic, aux uns et aux autres, pour faire du chiffre en une concurrence complementaire et bien etudiee.
Les divergences de point de vue pour raison professionnelle ou politique ont pour raison d'etre l'offre de points de vue qui s'opposent et se completent, seul veritable base de la reflection.
Mais susciter la reflection est une tradition qui se perd chez ces "grands" medias, solidaires dans un consensus mou qui consiste a gaver le public d'information fabriquee et manipulee.
C'est cynique et c'est aller chercher loin... mais c'est comme ca.
Alors forcement la fin du terrorisme en Irlande du Nord, des pourparlers de paix et le triomphe de l'entente sur le cri des armes... on s'en fout un peu.
Il est bien plus spectaculaire d'attiser le feu "Al-Quaida", et bien plus productif pour la sphere politique, pour des beneficiaires politiques qui savent se montrer genereux envers les interets financiers de ceux qui leur ouvrent les voies/voix des foyers francais, grace au pouvoir d'une information fabriquee, epuree, uniformisee, adaptee, devenue produit de consommation en soi, et presentee, avec la benediction du CSA, comme parole d'Evangile.

Sandrine a dit…

Allez Maeve, on va dire qu'ils attendaient l'annonce officielle pour la relayer. Un petit article avec force docs de derriere les fagots et c'est plie ;) (cf post suivant).