mercredi 13 juin 2007

Le Ministere du civisme et de la delation prone la dictature participative

Sur Internet : www.delation-gouv.fr/.

Votre voisin se lève tard ? Dénoncez-le sur delation-gouv.fr

Vous souhaitez dénoncer votre voisin ou voisine ? Tapez 1. Un membre de votre famille ? Tapez 2. Notre président ? Tapez la racine carrée de 27 443. Enregistrez votre délation après le bip, puis appuyez sur la touche #."

Lancé le 10 mai, le site Web du "Ministère du civisme et de la délation" propose de "remettre la France sur les rails en signalant tout comportement suspect". Fidèle à son mot d'ordre ("Pour une France plus efficace, nous simplifions vos démarches"), delation-gouv.fr propose aussi aux délateurs d'oeuvrer par téléphone (08-11-95-75-79 : prix d'un appel local, non surtaxé). Un "Numéro Unique de Délation", accolé à chaque dénonciation, permet de la consulter sur le site Web, mais aussi d'obtenir un crédit d'impôts équivalent à 10 % du montant de l'amende infligée à ceux qui ont été dénoncés, au cas où la délation aboutirait à une condamnation...

Le "Ministère", qui garantit l'anonymat aux délateurs, précise cependant que "si vous n'êtes pas soumis à l'impôt sur le revenu, vous n'avez droit à rien".
Le graphiste et l'informaticien ("qui se lèvent tôt ET se couchent tard") à l'origine de cette "blague de potache" l'ont lancée dans la nuit du 10 mai, deux jours seulement après en avoir eu l'idée. A deux heures du matin, ils postaient un message sur le forum de Motorhino, "le site des motards en échec scolaire" (sic).

"DICTATURE PARTICIPATIVE"

Le "buzz" est tel que vingt-quatre heures plus tard, delation-gouv.fr comptabilisait déjà 60 000 visites. Un mois après, il frôle le million de consultations et compte près de 90 000 références sur Google, mais aussi 90 000 délations.

Voici quelques exemples de "dénonciations" que l'on peut découvrir sur le site : "Mohamed A., mon père, est basané et m'a refilé cette saloperie de maladie" ; "a voté pour l'Ukraine à l'Eurovision 2007" ; "la DDASS, qui refuse de prendre mes enfants dont je ne veux plus" ; "pense que voter à droite le rend beau et fort" ; "appartient à la France qui se lève tôt et qui se recouche après"...

Les deux instigateurs du "Ministère du civisme et de la délation", qui signent Lacombe Lucien, ne veulent pas en rester là. Au vu du succès de leur site, des messages d'encouragement et des propositions de collaboration, ils envisagent d'organiser, à Paris, "un truc marrant, et très manichéen", autour de l'idée de "dictature participative". Pour "en finir avec Mai 68 et revenir aux vraies valeurs", ils comptent aussi organiser des "stages de logique de droite". En toute mauvaise foi.

Jean-Marc Manach
LE MONDE 13.06.07 14h59 • Mis à jour le 13.06.07 14h59
Article paru dans l'édition du 14.06.07.

Enfin un bon papier dans le Monde, affreux jojo a tendance canard laque, c'est pas tous les jours de nos jours. Moi je vous l'avais bien dit qu'on allait se poiler en Sarkosie !

Et pour evacuer votre stress post-6 Mai, n'oubliez pas le grand jeu Royal Coup de Boule. L'important, c'est de taper ! Vive le taper juste.

3 commentaires:

Sandrine a dit…

Apres une premiere reaction amusee mais tendue je precise des mots memes des concepteurs du site que je vous invite chaleureusement a visiter:

"et pour les ramollis du bulbe, les handicapés de l'humour et assimilés, nous précisons qu'il sagit d'un canular"

Humour toujours. La France qui se leve tot ET se couche tard (dont vous faite surement partie) vous veut du bien.

Pfff... on se marre mais c'est tendu en Sarkosie ! On respire mieux a l'etranger...

Larys a dit…

Excellent !!!! :D Tant qu'il y a de la satire et des canulars, il y aura toujours une brise de liberté en Sarkosie. Si les Guignols sont mis hors d'antenne, là ce sera vraiment grave !

Sandrine a dit…

Tu l'as dis Larys !!