dimanche 31 décembre 2006

Fin d'année difficile ...

Je ne sais pas pour vous mais pour moi et mon entourage français, famille et amis, 2006 a été une année maudite. Je dirais même merdique, sur le plan boulot / argent / santé. Les derniers jours de l'année ont été fêtés sans conviction, le Réveillon sage voire tristounet, calme quoi. Les amis dispersés, les familles réunies simplement, pour le réconfort, sauf contretemps majeur ou de dernière minute, il y en a eu.
2006 année noire ? On pensait pourtant avoir touché le fond avec 2005. Où nous entraînera 2007 ?
Comme le 1er janvier dernier nous essayons déjà d'oublier l'année qui vient de s'écouler pour penser au renouveau de celle qui vient. De résolutions point. On prendra ce qui se présentera avec le fol espoir que tout ira mieux, puisque rien ne peut aller plus mal... On y croyait. Alors bientôt la nouvelle année sans conviction. Car qui sait ce qui nous attend ?

A 22h18 très précise ce soir, trois individus portant blousons amples, capuches et cagoules m'ont rappelé combien de 2007 il n'y avait pas grand chose à espérer. A part plus de bêtise, de violence, peut-être des émeutes, une révolution ?
A 22h18 ce soir, dernier soir de 2006, si doux à l'air printanier, où il faut de la volonté pour supporter un blouson, même ample, une capuche et une cagoule, un individu, accompagné de deux accolytes, posté devant mon ancien collège, alors que j'y passais, à allure modérée, en a profité pour me regarder dans les yeux, viser, et lancer à hauteur de visage un projectile qui aurait dû casser la vitre et m'atteindre. Je ne sais pas ce qui s'est passé, pourquoi son plan a foiré.
A 22h18, ce soir de Réveillon et de pleine fête de l'Aïd, qu'est-ce qui a motivé cet individu, en voyant arriver deux femmes et un chien dans une vieille Twingo délabrée, à allure modérée, pour viser et lancer un projectile à hauteur de visage ? Pourquoi sont-ils postés là ? Qui visent-ils, qui sont-ils ? Dans les Quartiers Nord de Marseille, qui y a-t-il a viser ? Des familles bien loties, souvent "pas d'ici", qui vivent leurs vies dans de belles baraques et belles bagnoles comme nous n'en avons pas ? Il y en a. Mais dans une vieille Twingo délabrées ? De nuit, dans une rue tranquille modérément éclairée ? Avaient-ils un objectif particulier ? Ils ne pouvaient voir ma tête, mon visage, ma communauté, ma religion, rien, ils ne pouvaient rien voir, ils visaient en aveugle, peu importe qui j'étais, ils ont visé. Calmement. Posément. Qui a intérêt à semer le trouble et la frayeur dans un quartier ouvrier ?

J'ai vu ces jeunes de quinze ans et moins semer le trouble et la frayeur en plein après-midi dans notre Terminal local de métro et bus fréquenté. Sans objectif particulier. Sans autre volonté que faire peur et dominer. Des proches y ont été agressés, cinq fois. Calmement. Posément. On n'a jamais porté plainte. Ces petites hordes d'enfants sauvages, il faut avant tout les apprivoiser, les sauver de leur abîme, les aider, les recadrer, les y forcer, s'il le faut. On se contente de l'éviter, de ne surtout plus y mettre un pied à la nuit tombée. En attendant celui ou celle qui saura nous sauver, eux et nous, en douceur...
Lorsque j'ai vu ces individus aux épaules larges, l'agresseur peut-être plus âgé que ses deux accolytes, pas bien vieux, lorsque j'ai vu le projectile (une bouteille ?) frapper ma vitre et senti le choc dans mes os, j'ai été prise de frayeur pour ce qui aurait pu se passer (et s'il avaient été plus excités, plus nombreux ?) et ceux qui suivraient, et surtout de rage, vu le calme et la froideur du geste, celui de trop, impardonnable. Je ne suis pas une balance, jamais, mais là j'ai filé droit à la maison en surveillant les alentours, et foncé sur le téléphone pour informer les flics, qui pour le coup étaient gentils et intéressés: tu parles, le chiffre ! un soir de Réveillon, quand M. le Ministre veut être Président... et ma voix tremblait plus de rage de participer à la hausse du chiffre de M. Sécurité que de frayeur imaginant d'autres agressés (et si à minuit, "pour faire comme à Paris", ils mettaient un peu d'essence dans la bouteille pour l'enflammer ? Souvenir du bus, de Mama à peine sortie du coma).

A qui profite le crime ?
Qui les a énervés ? La faute à la société et ceux qui veulent passer la France au Kârcher ? Aux américains qui assassinent des tyrans un jour de fête ?
Qui sous les cagoules ? Des manipulateurs peut-être, qui veulent faire croire à de la violence communautaire que récupèrera certain parti... ça s'est déjà vu, dans la région, ça a gagné des élections. On n'oublie pas Toulon, Orange ou Marignane. Et Vitrolles non plus.
Qui m'a poussé à la rage, à la frayeur, à m'énerver, à me défouler chez les flics ? Les partisans du chiffre et de l'implosion sont partout, rôdant la nuit, le jour. Calmement, posément, le temps de notre réponse viendra: au Printemps prochain, tout doit changer.

Fin d'année difficile... vivement 2007 ?

10 commentaires:

Maeve a dit…

Ne t'inquiète pas, demain tu retrouveras la douce Irlande...
C'est d'ailleurs peut-être cette violence gratuite qui pourrait me pousser à partir...

La faute à qui toute cette violence ? Effectivement il est difficile de répondre à une telle question. Mais elle n'excuse en rien de tels comportements et elle ne résoud et ne résoudra jamais rien, bien au contraire...

Anonyme a dit…

La faute à qui ? tres simple...c est la faute au gars qui t a balancé la bouteille. Il faut arreter de se faire des noeuds au cerveau et de toujours culpabiliser. Perso, je te conseille de t armer ( lacrymo, couteau voire flingue) et de te defendre. et arretez de baisser la tete...

Sandrine a dit…

Interessant, mais pourquoi pas essayer d'aller voir un peu plus loin que ca??

Quand t'as la grippe tu fais quoi, tu t'inocules le virus du SIDA pour une bonne solution bien expeditive et bien efficace? Non c'est clair que ta grippe se calmerait la pour le coup, ferait plus la mariole.

Moi je trouve que notre societe est bien assez malade comme ca et c'est pour ca que j'essaie de me triturer le cerveau pour voir comment faire pour l'en sortir. Avec ton oeil pour oeil dent pour dent c'est l'escalade assuree et pour quoi? Si je suis pas la plus forte, si je suis plus lente a degainer, je fais quoi? C'est bien fait pour ma gueule peut-etre?

C'est toujours l'agresseur qui a tort, c'est vrai, mais parfois c'est pas celui qu'on croit. Il y a des petits malins dans la vie qui attisent le feu sans se faire remarquer. Des petits malins qui se font discrets et tout gentils pour mieux arnaquer leur monde, et ils y arrivent, bien aides par des gens comme toi c'est sur, soit credules soit bien contents de se lacher avec la solution de facilite. C'est vrai reflechir ca fait mal a la tete mais des fois c'est utile.

Avec des reactions comme la tienne on en viendrait a voter Sarkozy. Ah ah ! la blague. Pourquoi pas donner des sous aux "etrangers" pour qu'ils se cassent dans leur pays aussi, non? Les conneries c'est comme les bonbons quand on commence on peut plus s'arreter.

Anonyme a dit…

Pauvre Sandrine,

Ces gens là ne comprennent que la violence...ils ne se calmeront uniquement lorsque ils seront tombés sur plus fort qu eux...
Recemment, dans l emission de Tv de Ruquier, y avais Jacques Vèrgès qui expliquait son combat anti-colonial en disant : "je prefere la dignité à la vie". Eh ben, pour une fois, j etais d accord avec cette enflure. Mais bon si t as envie de continuer à vivre en chiant dans ton froc, c est ton probleme.....

Sandrine a dit…

Qu'est-ce qui te fait dire que je vis en chiant dans mon froc ???? Je suis degoutee de voir la situation degenerer, ca oui, et les remarques comme la tienne et les gens qui partagent ton avis y contribuent, ca ne veut pas dire que je ne sais pas me defendre autrement! 26 ans de quartiers Nord ca forge le caractere, ne t'en fais pas pour moi.

Je crois au contraire que la dignite c'est de ne pas tomber aussi bas que "ces gens-la", qui eux-meme ne savent pas trop comment il ss'y sont retrouves, disent c'est la faute a d'autre, la fuite en avant, comme prendre un flingue et tout bousiller, j'en ai vu qui ont vire maboul vu qu'avec cette philosophie, c'est sans fin, tu n'es jamais completement protege, ca vire angoisse et paranoia, c'est pas joli. Mais rien d'exceptionnel, c'est exactement ce dans quoi on plonge aujourd'hui, la routine quoi.

Par ailleurs, ces "gens-la": vague definition... parce qu'il y a des gens comme ca qui font des conneries monumentales et qui ne sont que des gamins qui ne comprennent meme pas la portee de leur geste.

Mais tu as raison, il y a parmi "ces gens-la" des pures mauvaises graines bient contentes de fouttre le bordel. Et je mets dans la meme categorie ceux qui sont censes nous proteger et qui ne font que laisser degenerer la situation, pour leur plus grand benefice. Respect pour la campagne-incendie de 2002, vraiment, c'etait magistralement joue.

J'ai vu les evolutions au fil des annees, qu'on ne me sorte pas que ce n'est QUE la faute aux parents, aux genes, ou je sais pas quelle connerie.

Tu peux t'armer si tu veux, on est en Republique, si ca se trouve bientot c'est legal. Legal de s'entre-flinguer entre "ces gens-la", comme aux States, comme a la tele, la classe quoi.

Anonyme a dit…

J habite Paris dans le 19 eme arrondt. La moitié de mes amis (dont mon frere) se sont deja fait casser la gueule.Franchement, Certains aurait pu y rester .C est evidemment jamais du 1 contre 1.Pendant le dernier mondial de foot, une amie algerienne s est faite tabasser par 5 gros blacks : des bleus, des bosses sur tout le corps et depuis la grosse deprime. Personne l a aidé duranr l agression. Alors,stp, laisser tomber tes théories, les debuts d explication, la faute a la societe, la faute à sarko (evidemment)...je suis totalement pour le port d armes comme aux USA. Y en a marre de la lachete française

Sandrine a dit…

Salut l'anonyme, qui dit meme pas son nom. C'est bon on arrete la surenchere, t'es pour le port d'arme ? Va. Pour moi t'as un petit pois chiche dans la tete parce que si ca reglait quoi que ce soit, les USA seraient le paradis sur terre et tout le monde y vivrait heureux et en harmonie, comme chez les bisounours :), les gens comme ta copine se s'y feraient jamais plus casser la gueule, ni des beurs par des blacks ni des blacks par des blancs, et vice versa.
Y'aurait meme pas de tueries spectaculaires dans les ecoles, non, non ,non, plus en une decennie que dans aucun pays depuis l'invention de l'arme a feu.
Regarde de l'autre cote de la frontiere, au Canada: ils vivent pas heureux? Sans armes, heureux comme Baptiste avec leur sirop d'erable? C'est bien qu'il y a un truc non?

"La faute a la societe" c'est pas une theorie ou des jolis mots: le but d'une societe c'est d'etre un groupe avec des regles pour que les individus y soient proteges pour leur survie. Si un truc foire, c'est qu'une regle de la societe foire. C'est aussi simple que ca. Quand pleins de trucs foirent et que les individus vivent frustres dans la violence au sein d'un groupe qui ne les protege pas, c'est que pleins de regles ne sont pas respectees, et ceux qui ont promis de les faire respecter ne font pas leur boulot. Sarko ou d'autres, la liste est longue, et elle date pas d'hier. Se canarder les uns les autres n'est pas la regle fondamentale de la survie dans une societe organisee. Ca c'est pour la jungle ou les pays non civilises.

Bref ta theorie aussi elle tomkbe a l'eau, completement aneantie par la pratique. Et vu qu'on tourne en rond, c'est le dernier comm sur le sujet.

Ici c'est NON au port d'arme individuel, clair ?

Maeve a dit…

Ben la vache de bordel de merde (je me lâche mais c'est plus fort que moi!!!) c'est pas un courageux celui là anonymus homo racistus paranoïacus !!!

En tout cas j'imagine que maintenant il est content que N est au pouvoir...

Des gens comme ça, c'est à vomir !!! BEURK!!!

On devrait l'afficher celui-là, ... La honte !!!

Des propos comme cela me donne envie de rendre mon passeport français et de me faire rembourser les 60€ qu'il m'a coûté !!!

Lolie a dit…

Hello Sandrine!!

J'ai reçu ton mail...ce matin...enfin hier matin...lol!

Et je pointe le bout de mon nez sur ton blog!
Pour faire un peu connaissance!

Bon...ce n'est pas pour rien que j'ai choisi cette "entrée en matière"...!
Lorsque tu dis..

"le but d'une societe c'est d'être un groupe avec des regles pour que les individus y soient proteges pour leur survie. Si un truc foire, c'est qu'une regle de la societe foire. C'est aussi simple que ca."

Je partage ton point de vue!

Je viens d'une autre ville...d'une autre planète...et il m'a fallu au moins 3 ans pour m'habituer à Marseille...si belle...et si déroutante!

J'habite dans un quartier où la Mairie essaie ...sans trop de succés...de mélanger les populations ...autant socialement...que par les origines!

Le nouveau quartier de la Joliette!

Mais les prix augmentant....çà devient un crève coeur popur les familles modestes qui doivent "s'expatrier" plus au nord...

Le quartier se repeuplent de bobos plus ou moins friqués et plus ou moins racistes...du moins très méfiants!

Nous nous tournons, ici plus qu'ailleurs, vers une forme de vie en ghetto...les "riches" et les très "pauvres"!
Une vraie caricature de société!

C'est invivable...il faut absolument choisir son camp...et quand tu ne veux pas choisir...parce que tu penses qu'il n'y a pas de camp mais simplement une grande misère éducative, morale et surtout sociale...tu es mal!

Les enfants de plus en plus jeunes ont des comportements agressifs et limite violence...et nous ne sommes pas arrivés ..au maximum...les élections ont laissé de telles rancoeurs chez beaucoup...que seul le désespoir subsiste...

Et tout çà bien sûr, dans l'indifférence quasi générale des élus qui ne pensent qu'à sauver leurs petits privilèges...

Triste...et aussi beaucoup de réactions style "anonyme"...le FN...et Sarko...ne sont jamais très loin ici!

Bref...ton blog et ton message m'ont redonné du courage et je découvre que dans cette merveilleuse Irlande il y a des...marseillais!

Tu as de la chance de pouvoir vivre là-bas...!
Courage..j'espère que ton prochain séjour à Marseille se déroulera mieux....


Demain...(aujourd'hui.). sur la planète Mars...notre président vient inaugurer le nouveau tramway...déjà en panne! LOL...elle est pas belle la vie...!


Je te remercie de m'avoir ouvert "ta porte".

cordialement!

A bientôt!
Lolie

ps...pour Maeva...."anonymus homo racistus paranoïacus"...c'est tout à fait çà!!.

reps...le chat...chatte???? est très mignon...j'en ai deux...c'est le tien???
je sais çà n'a rien à voir avec le sujet ....désolée!!

Sandrine a dit…

Salut Lolie !

Bienvenue et merci pour ton temoignage. Enfin quelqu'un qui comprend Marseille !!!!! Et qui comprend que de la on peut retirer de tres utiles lecons pour toute la France..... Je suis contente en plus que cela vienne de quelqu'un venue "de l'exterirur" (desolee pour le nationalisme :p) qui a pris le temps de la connaitre, qui ne sait pas laisser deroute par les cliches faciles et les apparences trompeuses.

Alors le Tram est deja en panne ?? Ah ah ah ah !! Comme a Bordeaux. C'est pas drole parce que c'est pitoyable, on dirait que c'est le premier que la compagnie installe... c'est la meme chanson partout. Ils le font expres ou quoi ? En tous cas cela va donner une autre image a la ville meme si j'ai un peu les nerfs parce que les quartiers les plus isoles auraient du etre privilegies en premier. Sur le point environnemental et d'un point de vue "service pubic" c'etait bien plu slogique. Mais bon... si Gaudin s'interessait aux pauvres autre que pour les expulser vers les Quartiers Nord, comme tu l'explique si bien, ca se saurait !

Pour les marseillais, ils sont un peu partout en Europe. Apparemment il y en a pas mal aussi en Australie et aux USA. La ville est belle, on ne voudrait jamais la quitter, mais on y suffoque. Tu soulignes parfaitement les frustrations contre lesquelles il est trop lourd de se sentir impuissant. Moi j'espere que de l'exterieur j'arriverais peut-etre a faire quelque chose... comment ? ca reste a determiner.

Pour les chats je vais te faire une reponse appropriee qui interessera tous leurs fans sur ce blog :p.

La porte est ouverte, tu reviens quand tu veux car ce blog est la pour ca: garder l'espoir et voir comment agir chacun dans son coin a son echelle.