mardi 3 avril 2007

De l'Irlande aux Antilles, en un coup de batte: Cricket Fans & Cricket Wags


Je vous neglige un peu en ce moment mais c'est parce que je suis terriblement vexee que personne n'ait remarque que l'un de mes posts de 1er Avril etait un Poisson de premier choix. Enfin... c'est comme ca... on se sacrifie pour son public mais lui passe, nez en l'air, goute, se tate et repart indifferent.

Pour me consoler je suis allee me changer les idees en me plongeant dans une seance de cine bien de chez nous. J'avais pas de drapeau francais, j'ai oublie de chanter la marseillaise en introduction (parait qu'il faut maintenant), je suppose que je suis une mauvaise patriote mais en tous cas j'ai beaucoup apprecie la performance de quelques uns de nos talents nationaux (cocorico) qui me manqueraient presque: Auteuil, Depardieu, Dussolier, etc... et une evocation de la France de la racflicaille forte en emotions. 36 (Quai des Orfevres), si je l'avais perdu, m'a rendu ma bonne humeur :). Non pas vraiment, lourd et noir, mais c'est si agreable de voir un bon film.

En rentrant, devant un diner the-pain-cheddar-a-la-tomate-olives-et-basilic (les marques irlandaises aiment bien se la jouer mediterraneisation), nous nous sommes adonnes, l'Irish et moi-meme, televisuellement, a la nouvelle passion nationale: le CRICKET.

Oui! Chers amis, passants qui passez, c'est du serieux. Les irlandais, non contents de s'ouvrir a la paix, la reconciliation, la democratie, le manger ethnique et les jeux anglais, ont decouvert le cricket. Jusqu'a present c'etait un jeu que la vaste majorite des gens ici regardait de l'oeil dubitatif qu'on accorde furtivement a une curiosite exotique venue d'une autre planete, dont on ne comprend ni le language ni les regles de fonctionnement, sans avoir la patience de s'essayer a tenir plus de deux minutes face a des tableaux de scores a caractere algebrique et des parties allant jusqu'a durer plusieurs jours ! Personnellement, j'en sui restee a ce stade-la.
Mais mes comparses irlandais, et se, eux se passionnent tout a coup pour ce jeu, parce que cette annee, en premiere mondiale, par personne ne sait encore par quel miracle, l'Irlande participe a sa premiere Coupe du Monde de Cricket.
Formidable ! Me direz-vous sarcastiquement. Formidable, vous reponds-je extatiquement.

Au cas ou cela vous interesserait, je peux vous dire que l'Irlande progresse sereinement vers les etages superieurs de la competition. En gros elle a passe les premiers match sans se faire eliminer, puis encore un peu, puis encore un peu... et desormais la performance tient du miracle qui pousse la fierte de n'importe qui est irlandais-e, qu'il ou elle pretende ou non comprendre de quoi tout est-ce qu'il s'agit t'esque. Mis a part un ratatouillage en regle opere par l'Angleterre, qu'est quand meme The Boss du Game faudrait par dans un acces d'enthousiasme delirant l'oublier, tout va pour le mieux. Ce soir ca allait pas fort contre l'Afrique du Sud en Guyane mais la victoire etait belle en Jamaique contre le Pakistan. Parait-il.

Le cricket n'est pas un jeu sans passions... et sans risques. Apres l'elimination du Pakistan, l'equipe ayant copieusement ete menacee si elle revenait a la maison bredouille et surtout avant l'Inde, l'entraineur de l'equipe a ete retrouve egorge dans sa chambre d'hotel au lendemain d'une fatale defaite, ainsi que l'avaient prevu l'oracle des menaces proferees publiquement dans des manifestations de rue. Ici on est plus... composes, trop occupes a essayer d'apprendre a interpreter les scores et tableaux de resultats.
Les irlandais assez mordus pour avoir suivi l'equipe au soleil jamaicain ou dans la foret tropicale guyanaise n'ont pas hate de rendre hommage a leur sport dans 4 ans pour la nouvelle Coupe du Monde en .... Inde et Pakistan.

La presse se fait l'echo d'une nation qui decouvre qu'elle a une equipe qui joue a un jeu qui jusqu'ici n'avait pour principal interet que d'etre un superbe moyen de chambrer les collegues ou amis anglais vivant en Irlande genre "ah ah ! Y'a que vous qui jouez a ce jeu c'est trop nul en plus on y comprend rien vive le foot et la GAA".

On suit semaine apres semaine les emotions des "supporters" qui rougissent en T-shirt sous le soleil des tropiques (on s'inquiete de la meteo: la temperature-limite de fonte d'un individu irlandais est de 22 degres celsius...).
On decouvre le visage des "Cricket-WAGs" (Wife And Girlfriends of joueurs), surement en passe de devenir les nouvelles stars, apres les football- et les Golf- Wags.
On lance des hypotheses sur les problemes domestiques ou professionnels crees chez ce joli monde par la possibilite soudaine et imprevu, inimaginee, de pouvoir suivre un peu plus longtemps le cours de la competition et l'obligation sub-sequente de prolonger les vacances au soleil.

On a tout a coup un nouveau pretexte pour aller boire au Pub le vendredi soir ET le samedi soir voire en pleine semaine: "Tu comprends, il faut a tout prix que je vois Mike pour qu'il m'explique un point de jeu que je comprends pas mais que face a face il pourra mieux m'expliquer".

Je suis particulierement intriguee par l'accoutrement des arbitres qui me semblent habilles comme l'equipe olympique australienne lorsqu'elle parade avec son joli drapeau, mais je n'arrive pas a susciter le consensus autour de moi.

Bref ! Le Cricket, c'est l'eclate. Tout le monde en parle, comme dirait l'autre. Moi ca me barbe, mais c'est si beau de les voir heureux :).

Et pour etre complete:


Photo: Le fabuleux Graeme Smith d'Afrique du Sud, http://cricketworldcup.indya.com/

3 commentaires:

Maeve a dit…

oh la vilaine ! J'avoue : j'ai lu ton post sur Jerpoint en biais...
Pas tout lu donc ! Mais quand même trouvé bizarre ton commentaire sur la statue qui a l'air de se tenir le ventre...
Pour le 1er avril j'avais fait beaucoup plus sérieux, avec un commentaire sur le reportage diffusé sur Arte jeudi dernier ("les filles de Belfast)... Mais à chaque fois que je fais un peu dans l'intello, bizarrement aucune commentaire... Le public est parfois surprenant !!!

Pour la fonte de l'Irlandais au soleil, certains résistent jusqu'à 25°C... Au-delà ça devient franchement critique : rougeurs, grosses gouttes... ;-)

Pour le Cricket, nouvelle mode : extrêmement surprenant (poisson d'avril bis ??)

Sandrine a dit…

Non, loupe, Jerpoint c'est tout du vrai, le cricket aussi, authentique :). Non, le Poisson est bien plus serieux que ca, et en meme temps largement plus fantaisiste! Toi qui t'interesse a l'Irlande du Nord...

J'ai ecrit un beau commentaire d'au moins 20 lignes sur "les filles de Belfast" et ton site ou ma connexion (surement ma connexion, f@cking Eircom!) m'a tout mange... je suis partie depitee faute de temps mais je repasserai, promis.

maeve a dit…

A vrai dire, je ne l'avais même pas vu ton article sur l'irlande du nord : nan mais je vois bien Paisley lancer ce coup d'envoi, sans problème ;-)
Pour Jerpoint : je suis plus que surprise... Je ne me rappelle pas vraiment tout ce que nous avait dit la guide locale quand j'ai visité l'abbaye, mais je suis sûre qu'elle n'a pas parlé de la statue qui se tient le bide... ;-)