samedi 21 avril 2007

Pourquoi je vote Segolene Royal

Lu sur le Forum du Monde aujourd'hui. Je n'aurai pas ecrit mieux toutes ces raisons qui m'animent aussi.


Chers Internautes du Monde,

Certains prennent position [sur ce forum], pour tel ou tel candidat : c'est franc et courageux.

Pour ma part, je dis tout haut que je suis adhérent au parti socialiste depuis 2006. Ce n'est pas une question de fierté : j'ai adhéré après avoir été longtemps sympathisant, plutôt au centre gauche modéré, pour peser dans la désignation du futur candidat à la présidentielle.

J'ai d'ailleurs hésité longtemps à m'engager au PS par méfiance des appareils partisans et par souci de préserver une plus grande liberté de pensée, de parole et de choix. Entre l'arrivée du FN au second tour des élections présidentielles en 2002, la division profonde du pays née du projet de constitution européenne, l'incompréhension face aux émeutes urbaines en 2005... et l'ascension irrésistible de Nicolas sarkozy, mes doutes se dissipèrent : il faut agir pour ne plus subir la dérive aux extrêmes d'une droite décomplexée et violente !

Nicolas Sarkozy me semble être la quintessence de ce mouvement qui, prenant corps dans le séisme de 2002, s'en nourrit pour opérer une vraie "révolution"... à la manière de Copernic décrivant la course des astres autour d'un coeur central, semblant partir sur une orbite ascendante pour mieux revenir sur sa course quelque temps après... au point zéro.

Telle est la vision sarkozyenne : tenir un discours neuf pour masquer en réalité une rétrogradation sociale, morale et économique.

Je me passionne pour les débats participatifs initiés par Ségolène Royal : la voici renaître, la gauche moderne, celle qui oppose à la droite moralement conservatrice, culturellement élitiste, socialement réactionnaire, économiquement inégalitaire et politiquement autoritaire, ses valeurs de démocratie directe ouverte à la contradiction, à l'échange et au respect de l'autre. J'y vois la différence radicale entre les partisans de Nicolas Sarkozy enclins à vénérer la parole venue d'en haut clamant avoir tout compris à une "France d'en bas", et la démarche de Ségolène Royal se plaçant au centre de l'agora, c'est-à-dire à égalité d'un chômeur, d'un ouvrier, d'un cadre ou d'un retraité, pour écouter, échanger, comprendre et décider avec ses concitoyens.

Je demeure néanmoins méfiant, voulant rester libre d'esprit, et pourtant toute cette campagne me conforte dans le soutien à Ségolène Royal : surtout, le mépris d'une méthode participative accusée de n'être que populisme et démagogie, me semble le fait de ceux-là mêmes qui conspuent la démocratie directe !

Je voterai pour Ségolène Royal parce qu'elle n'abandonne pas à droite les valeurs fondamentales de travail, de famille, d'éducation, de sécurité et d'efficacité de l'Etat, champs de l'action politique dont il s'agit de corriger les inégalités persistantes pour donner demain sa chance à tous : elle incarne le nouveau visage de la gauche sociale-démocrate, libérale et fraternelle.

Je voterai pour elle car elle entend préserver les libertés individuelles sans jamais oublier l'intérêt général ; elle encourage la création d'entreprise sans jamais sacrifier les droits sociaux du salariat et la lutte contre le chômage ; elle promeut la République une et laïque sans jamais occulter notre identité plurielle, rejetant le communautarisme aveugle et destructeur ; elle se bat pour relever les défis du monde d'aujourd'hui (retraites, jeunes, environnement...).

Je voterai SR pour m'opposer à Sarkozy et ses alliés objectifs de demain (Le Pen, Villiers...).

Le 21 Avril 2002 est, quoi qu'on en dise, la porte à refermer derrière nous après quelques 5 années d'immobilisme (tel est mon point de vue).

Voilà, chers Internautes, pourquoi je voterai pour Ségolène Royal.

Per Libera Res Publica
"Minoukat"

4 commentaires:

Maeve a dit…

Bouh, I'm very sad...

Allez, il va falloir y retourner au second tour et ne pas faire semblant !!!

Katell Bouali a dit…

Allez il ne faut pas baisser les bras et résister surtout après avoir écouter le discours écoeurant de Sarkozy qui vraiment considère les Français pour des truffes (pour ne pas écrire c...)! A vomir!
Dans 15 jours, votons Ségolène. Arlette appelle à voter Ségolène....c'est dire qu'il y a le feu! Elle part la tête haute Arlette!

Sandrine a dit…

Arlette appelle a voter Royal ?? Je l'avais loupe celle-la ! (l'annonce, pas Arlette, que je respecte). Alors-la, comme tu dis... y'a le feu ! C'est bien de sa part, je pensais qu'elle n'allait pas aller jusque la. J'espere que notre mediatique facteur aura l'intelligence de faire clairement de meme. Le temps des explications arrivera bien apres... Le "probleme" de la gauche, qui est aussi son avantage, c'est qu'elle est composee de citoyen-nes libres qui pensent assez pour se positionner sur des courants libres pour defendre la specificite de leurs idees. Mais face au vrai danger pour le systeme democratique, ce surplus de pratique democratique ne justifie pas qu'on se tire des balles dans le pied comme on l'a fait jusqu'ici.

maeve a dit…

Katell :Oui mais bon, il faut être lucide...Je ne crois pas trop aux miracles en France (en Irlande oui!!!). Certains français devraient voyager un peu plus, cela ferait du bien au pays!!

Sandrine : oui, contrairement à 2002 Arlette appelle à voter pour Ségolène (elle n'a pas refait l'erreur de l'abstentionnisme jusqu'au-boutiste de 2002).