mardi 17 avril 2007

La campagne vue d'Europe

Je suis anti-sondages car je ne crois pas aux statistiques, trop fatalistes, trop deterministes, categorisant trop l'humain qui est par definition varie et imprevisible. Mais ce resultat-la corrobore les impressions de terrain qui sont les miennes lorsque je discute avec mes ami-e-s etranger-e-s (un panel d'opinions politique varies, croyez-moi ! - si vous voulez) ou lis la presse irlandaise, notamment.
Sarko ne fait pas peur qu'en France, ses insinuations sur la predestination genetique n'impressionnent pas favorablement des gens qui questionnaient deja beaucoup pauvre moi, bien incapable de leur expliquer, les conditions qu'il prevoit pour la realisation de son programme economique, juge demagogue et fantaisiste par de tres acharnes de la croissance economique dans ce pays. Sans compter la radicalisation du discours sur les immigres dans un pays ou leur apport dans le sauvetage economique est quasi unaninement salue.
Bayrou interesse parce que, au moins ici personne ne s'y trompe, il seme la zizanie en tentant de redessiner un paysage politique qui sans cela ne lui laisse pas beaucoup d'opportunites d'accession au pouvoir.


Les Européens préfèreraient voir Ségolène Royal élue le 7 mai prochain.
Sondage publié dans le Financial Times.
D’après un sondage réalisé en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Grande-Bretagne, et publié lundi 16 avril, 16 % des personnes interrogées estiment que Ségolène Royal serait une meilleure présidente pour la France, contre 7 % pour Nicolas Sarkozy.Ce sondage a été réalisé par Harris Interactive via Internet pour le quotidien économique britannique Financial Times, interrogeant 5 526 adultes en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie et en Espagne entre le 28 mars et le 12 avril.

Lire l'article du Financial Times

Sources: Sunday Tribune (Irlande), The Irish Times, Desirs d'avenir et conversations personnelles.

4 commentaires:

maeve a dit…

Je fais d'horribles cauchermars sur dimanche soir, moi...

J'espère bien que les Irlandais sont pro-ségo plutôt que pro-sarko ou pro-bayroyu !!

Sandrine a dit…

Non Sarko il les fait franchement rigoler, c'est pas des blagues ! Moi je leur dis non mais attendez, il a des chances de passer. Et la les sourires se crispent et me regardent l'air de dire, pragmatique "bon ca va te la joue pas catastrophiste, vote et attends les resultats".
La plupart des gens avec qui je discute ou ce que je peux lire dans la presse porte sur les flottements purement electoralistes du programe economique (ici ils savent faire les calculs, mieux que moi!), puis toute l'argumentation douteuse recuperee au FN et les reactions c'est "il est mort".
Les irlandais ont du mal a croire que la nation qui leur a inspire leur sens de la revolte et leur drapeau, avec sa philosophie, son sens de la democratie et de la republique, se laisse avoir avec un tel aveuglement.
Ils sont plus optimistes que nous...

Bayrou etonne, c'est le phenomene, l'agent provocateur, et Christian Mallard, qui tient une chronique sur l'actualite francaise tous les matins sur la radio nationale RTE, lui fait une pub enorme sans personne pour parler pour les autres ou calmer ses ardeurs de groupies (faut l'entendre! - je veux bien qu'on croit en Bayrou mais la ca vire a l'idolatrie, c'est ridicule!) En tous cas personne ne croit qu'il pourra mettre ensemble la droite dure et la gauche, ici le concept de "traitrise" aux partis est incomprehensible simplement parce qu'on voit plutot reussir une simple union gouvernementale de circonstance, sans se prendre al tete, purement pragmatique, selon les competences de differentes personnes de differents partis si les electeurs s'exprment dans ce sens.
C'est surement grace a l'exemple des alliances de partis qui fonctionnent ici que j'y crois aussi. Ex. Labour et Fine Gael = gauche, centre droit: clair, honnete, acceptable.

Et surement sous l'influence des irlandais qui ont foi en notre intelligence politique apres 2002 que je reste optimiste malgre tout...

Mais comme toi, j'ai la gorge de plus en plus serree !! Je fais plus risette, sauf quand on commence a me demander pourquoi je suis deprimee; alors j'explique, on me rassure. Allez, on y croit ! Ils y croient bien eux...

On va pas decevoir nos amis irlandais quand meme non ? :) Ils nous accueillent si bien et nous aiment tant.

Maeve a dit…

Allez, on va essayer d'y croire...

Mais si Sarko passe, je fais ma valise (je sais, je l'ai déjà dit) parce que j'aurais trop honte...
Tu me réserves le carton à légumes des "enfants", ça m'ira très bien, hi, hi !!

Sandrine a dit…

Va pour le carton a legumes :p.