lundi 9 avril 2007

Inistioge, une partie de campagne




Inistioge, County Kilkenny, pres de Jerpoint Abbey





Temps exceptionnellement superbe sur l'Irlande cette semaine. Le weekend de Paques est place sous le signe d'un ensoleillement parfait, qui a fait fondre mon oeuf en chocolat stupidement laisse sur la table de la cuisine, sans consideration pour le soleil du matin qui tape fort et chaud a travers la baie vitree, tandis que je faisais ma grasse matinee.
Quelques image prises le weekend dernier a Inistioge ("inichtigue"), petit village paisible qui accueille avec flegme les assaults touristiques d'irlandais venus de toute la region sans se lasser de ses petits pubs, son resto le "Circle of Friends" qui fait le meilleur Fish 'n' ships a des kilometres a la ronde, et surtout la traditionnelle ballade sur les bords de la Nore, la riviere qui s'ecoule tranquillement sans se presser, accompagnee de canards et de moutons.



Curiosite historique, les deux eglises d'Inistioge, la catholique et la protestante. Loin d'etre une curiosite en soi, l'eglise catholique est la plus grande (on s'y attendrais) et la plus recente des deux (plus surprenant). C'est en fait toujours le cas en Irlande puisque lorsque Cromwell a effectue, au 17eme siecle, son petit tour d'Irlande ravageur, il a non seulement soumis avec force violence et atrocites la population a la Couronne d'Angleterre, mais aussi mis a contribution son talent le plus enthousiaste pour convaincre les irlandais du bien-fonde de la Reformation protestante. Monasteres rases, eglises rasees, meutres et assassinats des fideles en doute face a la nouvelle religion officielle, il n'est guere reste d'eglises medievale en possibilite d'usage lorsque le catholicisme a de nouveau ete tolere par le pouvoir britannique au 19eme siecle.
La curiosite a Inistioge est cette eglise catholique medievale (je dirais environ 12eme mais a confirmer) dont il reste la nef et deux tours, une ronde, et une carre, plus haute, datant possiblement du 15eme siecle, une epoque ou sentant la nervosite des Anglais face a leurs ennemis notamment les catholiques espagnols et sentant le danger Cromwell arriver, les batiments seculaires et religieux se fortifiaient.
Sur la photo qui suit on voit comment l'eglise catholique construite au 19eme siecle dans un style minimaliste impose sa lourde silouhette grise sur la place du village. La tour carree qui s'eleve fierement tout pres est la partie la mieux conservee de cette eglise catholique medievale qui a ete transformee en lieu de culte protestant au 17eme siecle.
C'est la la curiosite: c'est l'un des rares (on m'a dit le seul mais il faut toujours mettre la fierte des locaux a l'epreuve :) exemples connu d'eglise medievale catholique non totalement rasee et reutilisee par des protestants pour y installer leur lieu de culte.
Ca a l'air innocent, c'est pourtant un fait remarquable qu'un batiment catholique de l'epoque n'ait pas ete totalement abandonne a la decrepitude, que ses restes aient ete juges digne d'etre reutilises pour accueillir la foi protestante. Autres temps autres moeurs!



En retard: Bonne Fetes de Paques ! La fete des oeufs et du chocolat :).

1 commentaire:

Maeve a dit…

Salut !

Casca shona dhuit !! (enfin, je crois que c'est comme ça que l'on dit "Happy Easter" en gaélique...)

Ca a l'air très mignon ce petit village que je ne connais pas.
Et c'est vrai que c'est quasiment des vraies vacances ce week-end de pâques en Irlande ! 4 jours de congés, royal (oups, pardon, je l'ai pas fait exprès ce jeu de mot!!)Ici aussi le soleil est au rendez-vous, génial !!
Je viens pour ma part de terminer un petit livre écrit par une Française et qui, par le plus grand des hasards m'a ramené en... Irlande !! Quel choc ! J'ai mis des extraits chez moi et j'ai dédié ma note à tous les couples franco-irlandais que je connais...