vendredi 20 avril 2007

Le cote obscur de la force: non au controle d'Internet !

- Un décret de plus pour la surveillance du web

Poursuivant le modèle sécuritaire de son prédécesseur, Francois Baroin, selon le Journal du Net, prépare un décrêt obligeant les sites à « stocker une multitude d’informations concernant les internautes. Adresses IP, informations bancaires et civiles, mais aussi pseudos utilisés sur les forums, mots de passe et questions secrètes devront être collectées et laissées à disposition des juges et de l’Etat. Surtout, les hébergeurs, éditeurs de site et blogueurs pourraient être obligés de conserver la trace de chaque version de contenus créés et modifiés par les internautes. » Un juge, ou même une autorité administrative type DST ou RG, pourrait se saisir de l’information sur simple requête et la conserver pendant 3 ans. Voilà de quoi museler efficacement le web participatif...
On aurait pu croire que pendant les élections, les ministères seraient occupés à faire un peu de rangement, mais cela aurait été sans compter sur l’opportunisme et la détermination du gouvernement en place, tellement persuadé de la prochaine victoire de son poulain, qui pourtant refuse d’en assumer le bilan. Gageons que cette hallali se transformera bientôt en chant du cygne.

sur Betapolitique: Pendant les elections...

- Le cote obscur de la force est a l'oeuvre...

pour une societe fondee sur l'ordre et la securite...

ainsi s'eteindrait la liberte, sous une pluie d'applaudissements


Sarkozy empereur malefique
envoyé par sarkophage

1 commentaire:

Maeve a dit…

En bien, c'est du propre !!!

Et moi je suis revenue à la modernité !!! ;-) Allez, on va être optimiste pour demain soir et avec ce beau temps, je m'en vais faire des petites plantations (mais j'ai oublier le rosier en cas de victoire...) ;-)