jeudi 10 mai 2007

France d'Apres, France agee, de corps ou d'esprit

Echoue dans ma boite aux mails par la magie du SAS - Spam Amical System, cette analyse d'internaute qui m'evite de vous proposer la mienne puisqu'elle est suffisamment claire et limpide. Et edifiante. Je ne fais qu'y ajouter du son.


Deux sources internet pour cette info : Contre Info et Betapolitique


Nicolas Sarkozy : le candidat du troisème âge

Vendredi 4 mai 2007
L'enquête menée par IFOP pour le JDD et M6 sur les intentions de vote au deuxième tour donne gagnant Nicolas Sarkozy, avec 52,5% (-1,5%) contre 47,5 (+1,5) pour Ségolène Royal, avec 9% d'indécis.

Le résultat le plus surprenant de cette étude ne tient pas à ce chiffre, mais au détail de la répartition des votes par tranches d'âges.

En effet Ségolène Royal arrive en tête des intentions de votes dans toutes les classes d'âges situées en dessous de 65 ans.
Si le candidat de l'UMP parvient tout de même en tête c'est qu'il fait un tabac chez les retraités, avec un score atteignant 75% qui lui permet de combler son retard.

Ventilation par classe d'âge du vote Royal :
18/24 ans 53%
25/34 ans 54%
35/49 ans 56%
50/64 ans 51%
65 ans et plus 25% !!!

Ainsi, loin d'être le candidat du travail et des forces vives comme son discours volontariste semble l'affirmer, Nicolas Sarkozy serait en fait celui de l'inquiétude et des peurs ressenties par une population vieillissante, devant une modernité qui la bouscule et qu'elle refuse.

Ainsi, malgré 5 années de propagande sarkoziste avec l'aide massive de la plupart des médias, Ségolène Royal serait majoritaire dans le pays dans toutes les catégories d'age de 18 à 64 ans !!!!!!!!

Ainsi, tous les efforts des militants, des sympathisants, la mobilisation d'une partie des abstentionnistes le 22 avril se heurte a cet implacable constat : les trois quart des seniors de plus de 65 ans ruineront tout espoir de victoire !!!
Avec une préférence de 55 ou 60% pour Sarkozy, cette catégorie des « plus de 65 ans » n'aurait pas pu faire basculer l'élection. Mais avec 75%, chiffre considérable, c'est toutes les intentions de vote des moins de 65 ans en faveur de Ségolène Royal qui sont laminées.
Comment se fait-il que personne n'en parle !!!
On peut comprendre l'UMP qui n'a aucun intérêt à ébruiter une telle étude !!! Minoritaire chez tous les moins de 65 ans !! Une information des plus désagréable ! Un échec cuisant !
Il faudra sérieusement se pencher sur la question à court et moyen terme, afin de se rapprocher de cette tranche d'age pour expliquer, rassurer, rétablir certaines vérités.

A moins que tous les enfants et petits-enfants favorables à Ségolène Royal n'appellent leurs parents ou grands-parents avant dimanche 6 mai pour tenter de les raisonner, l'élection est perdue.

En attendant, une seule solution :
Une mobilisation sans précédent de la part des abstentionnistes, votes blancs et votes nuls qui devront faire un effort considérable pour simplement rééquilibrer les choses.

Faites circuler cette information autour de vous, et tentons tous de les convaincre autour de nous, autant que faire se peut, au nom de cette terrible et injuste pénalité infligée aux 18-64 ans opposés à Sarkozy

Voilà !
Edifiant, non ?

Caroline M.
le 6 Mai 2007


3 commentaires:

maeve a dit…

Je confirme la tendance, vu de mon bureau... Il y a vraiment des vieux cons (LOL)!!!
Et en plus qui ont la science infuse...

Sandrine a dit…

La connerie n'attends pas le nombre des annees....

Il ne faut pas se laisser faire, ne pas confronter mais ne pas se laisser rabaisser non plus.

On sait ce que ca donne si on laisse prendre trop confiance aux ignorants. Bientot on brule les livres qui ne son tpas a la gloire de l'UMP.
Le processus de revisionnisme de la campagne a deja commence avec la projection de tous les torts sur les petites epaules trop ambitieuses au gout general de Segolene.

Maeve a dit…

Avec moi, t'inquète, ils sont servis car j'ai un certain sens de la répartie !!!